michel bellier

 

D'abord comédien, Michel Bellier est aussi dramaturge et auteur dramatique.

Il a obtenu plusieurs bourses d’aide à l’écriture (Centre National du Livre, Beaumarchais).

Il est accueilli, à plusieurs reprises, en résidence d’écriture : CNES La Chartreuse, Éclats de Scène-Centre Culturel Itinérant du Nord Vaucluse, Théâtre d'O de Montpellier, Rencontres de la Haute-Romanche, TDG Théâtre de Grasse-Scène Conventionnée, Département du Nord, Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, La Marelle-Villa des Auteurs Marseille, Festival ATC de Nancy.

Ses pièces  sont jouées partout en France mais aussi en Belgique, au Québec et en Turquie.

Il anime aussi des stages et des ateliers d’écriture réguliers. À destination des enseignants, des collégiens et lycéens mais aussi à l’intention de populations «empêchées» et «fragiles» (Prison des Beaumettes de Marseille, Hôpital psychiatrique d’Aix en Provence, dispositif Culture du Coeur).

En 2007, il est lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre pour Ils seront là bientôt, les hommes ?.

 

En 2012, il est invité en Belgique par Promotion Théâtre et le Centre des Écritures Wallonie-Bruxelles dans le cadre des Tournées d’Auteur en milieu scolaire.

 

En 2014, il a été l’auteur invité par l’université de Nancy dans le cadre de la manifestation ATC (Autour du Théâtre Contemporain) qui, dans ce cadre, lui a passé commande d’un texte, la Fabrique d’Héroïnes.

Passager clandestin sur les musiques des autres, il aime se glisser à bord d’univers divers et en décorer l’intérieur de ses mots à lui. Il est parolier pour Samarabalouf, Zenone, Lafontaine.

Il aime l’écriture qui se parle, les mots qui se chantent, et déteste les vérités qui se hurlent. Il écrit des mots au fil de l’oral. Car les mots, c’est fait pour le bouche à oreille, pour voyager à dos d’homme et de femme.

Il est également titulaire du Diplôme d’État pour l’Enseignement du Théâtre.